Niveau supérieur, le kenpo kai avancé :

A partir du premier dan, le kenshi va commencer l’apprentissage du kenpo kai avancé. Techniquement et physiquement bien plus exigeant, l’apprentissage de ces techniques n’est possible que lorsque la base est acquise et comprise.

Il s’agit notamment des techniques issues des formes animales chinoises, faisant référence aux cinq animaux suivants :
          Le tigre
          Le singe
          Le serpent
          La grue
          L’aigle

Chaque animal fait référence à un élément (terre, bois, métal, feu, eau) et permet de travailler des principes théoriques mentaux et techniques de façon simple, un peu comme le ferait actuellement un coach faisant faire à son élève un exercice de visualisation.

Par exemple le tigre travaillera physiquement de façon directe, utilisera peu de mouvements, mais avec beaucoup de force et de décision. Mentalement son étude permettra de développer l’agressivité contrôlée et une grande assurance.

Son image est celle du roi de la jungle,
A l'intérieur la souplesse, a l'extérieur la dureté.
Il se déplace comme un ouragan, il s'arrête comme la lune.
Il montre sa puissance quand il se lance dans le combat.

Ainsi le pratiquant va développer ou perfectionner l’ensemble de ses capacités, en recherche de la perfection. On peut alors parler d’art martial au delà de la simple technique.

Dans la partie avancée du kenpo kai se trouvent également les techniques de travail énergétique, ou KIGEI.

Même s’il ne s’agit pas d’un système uniquement interne, le kenshi apprendra un certain nombre de techniques de respiration, de concentration qui entrainera une amélioration de sa santé. Dans cet enseignement se retrouve l’étude des formes traditionnelles. La première forme enseignée, le GO KEN ou forme de respiration dure, est plus qu’un exercice de musculation isotonique, elle permet de développer la stabilité et la concentration de force dans une zone choisie du corps, ceci afin de pouvoir appliquer une force maximale dans les techniques, mais aussi et surtout de travailler le corps pour le rendre plus fort et plus résistant. Là débute la technique de santé.

Enfin pour compléter son bagage déjà bien rempli le kenshi verra les concepts et application de la médecine traditionnelle chinoise, KAMPO, composée de techniques de massage ANMA, de traitement articulaire SEIFUKU, et quelques autres techniques adaptées à la pratique des arts martiaux.

Le 01/09/2016
RENTREE 2016